•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La liste de l'invitée : Les réponses de Marie-Andrée Labbé

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 13 mai 2022 : Marie-Andrée Labbé, Marilyne Léonard et Joujou Turenne

La liste de l'invitée : Les réponses de Marie-Andrée Labbé

Les coups de cœur culturels de la scénariste Marie-Andrée Labbé

L'autrice Marie-Andrée Labbé devant un micro du studio 18 de Radio-Canada.
Marie-Andrée LabbéPHOTO : Radio-Canada / Mathieu Arsenault
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 13 mai 2022

Après les téléséries Trop et Sans rendez-vous, Marie-Andrée Labbé a accepté de prendre le relais du créneau laissé vacant par District 31. Stat, la nouvelle quotidienne dramatique de Radio-Canada cet automne, sera campée dans le milieu hospitalier. « Le défi est plus grand que la pression. Au quotidien, je ne pense pas à District 31, explique Marie-Andrée Labbé. C'est un privilège ». Elle nous fait part de ses préférences culturelles.

Quel mot vous décrit?
Enfant-sandwich

Quelle est votre devise?
Des fois c’est comme ça.

Où aimeriez-vous être en ce moment?
En train de jouer au tennis avec une amie, en train de faire n’importe quoi avec n’importe quelle amie. À cause de mon nouvel horaire, je les vois moins et elles me manquent beaucoup.

À quel personnage vous identifiez-vous?
À Liz Lemon, Tina Fey dans 30 Rock

Quel est votre plus ancien souvenir de lecture (le premier livre que vous vous rappelez avoir lu)?
La série Alexis, d’Yvon Brochu

Quelle est votre madeleine de Proust?
Le Nutella. Je pourrais facilement écrire 100 pages là-dessus.

Quelle chanson vous représente?
On ne change pas, de Jean-Jacques Goldman, interprétée par Céline Dion

Quel est votre mot préféré?
Éphémère

Et celui que vous aimeriez bannir?
Itou

Quelle lecture a fait votre éducation sentimentale ou amoureuse?
À la recherche du temps perdu, de Marcel Proust

Quelle lecture obligatoire a été une torture?
Lancelot ou le Chevalier de la charrette, de Chrétien de Troyes. C’était obligatoire au cégep. Je déteste tout roman courtois, toute histoire qui concerne un chevalier qui se bat pour sa dame.

Quelle est votre lecture réconfort?
N’importe quoi écrit par Annie Ernaux

Avez-vous l’angoisse de l’inattendu?
Non, j’ai l’angoisse de l’attendu. Quand je sais ce qui s’en vient, j’angoisse. Je préfère ne pas savoir.

Quel rêve ou cauchemar récurrent faites-vous?
Je rêve constamment que je trouve des solutions à des problèmes de scénarios, mais au réveil, je constate que ces solutions sont complètement ridicules et sans aucune réelle utilité.

Racontez la nuit la plus folle de votre vie.
La plus folle ne se raconte pas. Il fut une époque où je côtoyais de près une troupe de cirque. Ils m’ont appris beaucoup de choses qui ne se racontent pas. La deuxième la plus folle a eu lieu un soir de la Saint-Jean en 1996 ou en 1997; ma sœur et moi avons sauté en bas d’un pick-up en marche.

Quel défaut pouvez-vous pardonner?
Je pardonne assez facilement les défauts, je les préfère souvent aux qualités, qui peuvent être ennuyantes.

Quel livre avez-vous lu en cachette?
Fifty Shades of Grey

Quel texte pouvez-vous réciter par cœur?
La tribu de Dana, une chanson du groupe parisien Manau

Qui est votre héroïne ou votre héros dans la vie réelle?
Ma mère et Serena Williams

À qui voudriez-vous adresser un mot d’excuse?
À Nelly Arcan