•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Alain Deneault : Moeurs. De la gauche cannibale à la droite vandale

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 9 mai 2022 : Alain Deneault, et le club de lecture

Entrevue avec Alain Deneault : Moeurs. De la gauche cannibale à la droite vandale

Mœurs, d'Alain Deneault : les crises de la gauche et de la droite

Il sourit au micro.
Le philosophe Alain DeneaultPHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Après avoir fustigé les pratiques immorales des compagnies minières et pétrolières, le fervent critique du capitalisme et des paradis fiscaux Alain Denault s'intéresse aux dérives de la pensée dans son nouvel essai Mœurs, de la gauche cannibale à la droite vandale. C'est l'occasion pour l'essayiste et philosophe de réfléchir à des sujets hautement inflammables qui perturbent, selon lui, les débats sociaux tels que la notion de privilèges, le racisme systémique, la crise climatique, le travail journalistique durant la pandémie, etc.

« Lorsque nos débats deviennent des combats, ils versent dans le moralisme, l’agitation et l’intoxication. »

— Une citation de  Alain Deneault

À lire : Mœurs, de la gauche cannibale à la droite vandale, Alain Deneault, Lux, 5 mai 2022

Résumé de la maison d'édition : Ce nouvel essai d’Alain Deneault poursuit les réflexions entamées dans La médiocratie quant aux effets délétères de la technocratie capitaliste et de l’individualisme sur l’esprit public. L’auteur nous invite à rompre avec la dynamique des querelles identitaires où chacun se rapporte à sa conscience comme à un bâton dont on se sert pour frapper autrui.

Il déplore la dégradation en clichés de catégories pourtant importantes – privilège, racisme systémique, censure, fascisme – tout en portant un regard critique sur une droite conservatrice qui défend bec et ongles la liberté d’expression pour les seuls discours qui lui conviennent.