•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Perrine Leblanc pour son roman Gens du nord

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 17 mars 2022 : Perrine Leblanc, et Brian Cox

Entrevue avec Perrine Leblanc pour son roman Gens du nord

Gens du nord : Perrine Leblanc en territoire trouble

Elle sourit à la photographe.
L'écrivaine Perrine LeblancPHOTO : Justine Latour
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 17 mars 2022

Fascinée depuis l'adolescence par les cultures celtes, plus précisément par l'Irlande, Perrine Leblanc exauce un vieux rêve en allant sur les traces de ses ancêtres. C'est dans le territoire de l'Irlande du Nord que l'écrivaine, entre 2014 et 2015, a trouvé des fragments des histoires qui peuplent son troisième roman, Gens du Nord.

« Je ne construis pas mes romans en marge du réel. »

— Une citation de  Perrine Leblanc

Gens du nord, Perrine Leblanc, Gallimard, 16 mars 2022

Résumé de la maison d'édition : En 1991, un journaliste français, jaloux de son indépendance, trouve son compte dans les poudrières du monde et les histoires d’amour vécues comme des parenthèses.

Attiré par le récit, animé par le besoin d’informer ses lecteurs et séduit par le jeu, il se lie sur le terrain avec des hommes qui renseignent l’État et d’autres qui militent pour la décolonisation en Irlande du Nord.

Une jeune journaliste québécoise fascinée par Samuel Gallagher, un écrivain irlandais qui nageait dans les eaux troubles de l’IRA avant d’être exécuté par un groupe paramilitaire près de Belfast, part à la recherche de son sujet.