•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le club de lecture : Le roman Paradis de Abdulrazak Gurnah

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 31 janv. 2022 : Paradis d'Abdulrazak Gurnah, et Profilages policiers

Le club de lecture : Le roman Paradis de Abdulrazak Gurnah

Paradis, d'Abdulrazak Gurnah : la quête de liberté, la vraie

L'homme à la chevelure blanche marche dans une rue londonienne.
L'écrivain Abdulrazak Gurnah, d'origine tanzanienne, à Londres en 2021.PHOTO : Getty Images / TOLGA AKMEN
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 31 janvier 2022

Notre club de lecture se désole d'avoir peu accès à des traductions en français des livres du Tanzanien Abdulrazak Gurnah. Cela est appelé à changer, puisque l'auteur vient de remporter le Nobel de littérature. Son plus récent opus, Paradis, séduit en offrant un regard inédit sur une réalité africaine qu'on gagne à connaître, foi de Sophie Lorrain, d'Anne-Marie Cadieux et de Gali Bonin.

Selon Anne-Marie Cadieux, ce roman initiatique parle de la quête de liberté, celle d'un esclave qui veut s'affranchir.

Mais arrive-t-on vraiment à se libérer des chaînes de l'esclavagisme?

Sophie Lorrain estime que parmi toutes ses qualités, le livre invite le lecteur à mieux découvrir la Tanzanie, en recherchant ce qui a constitué le parcours historique de ce pays d'Afrique de l'Est, voisin du Kenya et du Rwanda .

Résumé fourni par l’éditeur :

« Quand ses parents annoncent à Yusuf, douze ans, qu'il va partir séjourner quelque temps chez son oncle Aziz, il est enchanté. Prendre le train, découvrir une grande ville, quel bonheur pour lui qui n'a jamais quitté son village de Tanzanie.

Il ne comprend pas tout de suite que son père l'a vendu afin de rembourser une dette trop lourde - et qu'Aziz n'est pas son oncle, mais un riche marchand qui a besoin d'un esclave de plus chez lui. »