•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Pourquoi j'écris avec Marie-Hélène Poitras

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 18 janv. 2022 : Lynda Dion et Marie Hélène Poitras

Pourquoi j'écris avec Marie-Hélène Poitras

Écrire depuis toujours, avec Marie Hélène Poitras

Elle sourit au photographe.
L'autrice et journaliste Marie Hélène PoitrasPHOTO : Charles-Olivier Michaud
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 18 janvier 2022

« Pour moi, écrire est une manière de trouver des repères et des réponses à des questions qui ne me satisfont pas. » Marie Hélène Poitras répond au questionnaire « Pourquoi j'écris », un moment où l'on découvre avec amusement que déjà à l'âge de 2 ans, elle avait un intérêt marqué pour raconter des histoires. L'autrice dévoile également les secrets du journal de son adolescence, revient sur ses premiers succès et rappelle à quel point la plume d'Anne Hébert l'a inspirée dans son parcours littéraire.

En 2003, Marie Hélène Poitras a remporté le prix Anne-Hébert pour Soudain le Minotaure. Alto réédite ce roman cette année pour marquer son vingtième anniversaire.

À lire : Soudain le Minotaure, Marie Hélène Poitras, Alto, 2022

Résumé de la maison d'édition : Au tournant du millénaire, Ariane parcourt l’Allemagne, découvrant les traces de la barbarie des guerres. Elle cherche aussi à surmonter les séquelles d’une autre incarnation de la violence, une agression brutale à laquelle elle a survécu de justesse.
Au même moment, dans un pénitencier de l’Ontario, son assaillant macère dans la haine et la rage qui ont fait de lui un prédateur, naviguant entre pulsions et punition, entre ses fantasmes et ses mauvais souvenirs.