•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec Fred Pellerin pour son livre jeunesse La Course de petits bateaux

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 25 oct. 2021 : Critique de la série Maid et discussion avec Fred Pellerin

Entrevue avec Fred Pellerin pour son livre jeunesse La Course de petits bateaux

Une discussion sur l'humilité, la jeunesse et la mort avec Fred Pellerin

Portrait d'un homme souriant à l'extérieur l'été.
Le conteur Fred Pellerin.PHOTO : Radio-Canada / Yoann Dénécé
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 25 octobre 2021

« J'ai vu la mort, ce n'était pas la mienne, mais c'était la même à quelques années près. » Fred Pellerin emprunte une formule de Prévert pour aborder la mort, le thème central du film L'arracheuse de temps, dont il signe le scénario. Le conteur touche-à-tout de Saint-Élie-de-Caxton vient nous parler des élections municipales qui secouent son village, de son balado, Petit Pellerin, et de son nouveau roman jeunesse, La course de petits bateaux, où il renoue avec son célèbre héros Babine.

« Depuis 100 000 ans, ça meurt chaque jour. La mort est une affaire qui est là au quotidien. On a beau la nier, on a beau travailler sur la jeunesse éternelle, elle est là chaque jour à frapper à des portes au hasard. »

— Une citation de  Fred Pellerin

À lire : La course de petits bateaux, Fred Pellerin, illustrations d'Annie Boulanger, Sarrazine éditions, 2 novembre

Résumé de la maison d'édition : Dans les courses, les vrais gagnants ne sont pas toujours ceux qui arrivent les premiers, et les plus rapides ne sont pas toujours les plus grands… Sur la rivière de mon village, un petit bateau qui ne promettait rien alla comme ça, jusqu’à la mer des victoires.