•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La liste de l'invitée : Les réponses de Mylène Mackay

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 15 oct. 2021 : Mylène Mackay et Simon Boulerice

La liste de l'invitée : Les réponses de Mylène Mackay

Mylène Mackay, actrice passionnée

L'actrice Mylène Mackay rit devant un micro.
Mylène MackayPHOTO : Radio-Canada / Cécile Gladel
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 15 octobre 2021

Depuis ses débuts, en 2012, Mylène Mackay s'est notamment fait remarquer dans les films Nelly Arcan, d'Anne Emond, et Mafia inc., de Podz. Elle fait partie de la distribution de Sans rendez-vous, présentée sur ICI Tou.tv Extra. Elle vient de terminer l'écriture de son premier court métrage, intitulé Je te vois me regarder. « C'est un peu une métaphore de la vie », explique-t-elle avant de livrer ses préférences culturelles.

Quel mot vous décrit?
Passion

Quelle est votre devise?
On meurt demain.

À quel personnage vous identifiez-vous?
Au personnage de Louise (Susan Sarandon) dans Thelma et Louise (sans la tuerie). Je me reconnais dans l’envie d’être libre de ces femmes, de se révolter, de s’affranchir, de prendre leur destin en main.

Quel est votre plus ancien souvenir de lecture (le premier livre que vous vous rappelez avoir lu)?
Je dévorais les livres de La courte échelle lorsque j’avais 8 et 9 ans. C’est grâce à ces livres que j’ai découvert le plaisir de lire. Le premier dont je me souviens est Sophie fait des folies, de Louise Leblanc.

Quelle chanson vous représente?
Respirer dans l’eau, de Daniel Bélanger

Quel est votre mot préféré?
Abondance

Et celui que vous aimeriez bannir?
Coquerelle

Quelle lecture a fait votre éducation sentimentale ou amoureuse?
C’est tellement difficile d’en choisir une seul, mais mon choix s’est arrêté sur le journal d’Etty Hillesum, Une vie bouleversée.

Quelle lecture obligatoire a été une torture?
Le chevalier de la charrette, de Chrétien de Troyes

Quel livre a changé votre vie?
À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, de Michel Tremblay

Votre lecture réconfort?
La poésie en général. Dernièrement, j’ai adoré Pomme grenade, d’Elkannah Talbi. J’adore Miron, Marjolaine Beauchamp, Véronique Grenier, Marie-Andrée Godin, Marie Darsigny, etc.

Quel rêve ou cauchemar récurrent faites-vous?
Si je rêve, c’est que je ne dors pas ou que je somnole. Je ne me souviens presque jamais de mes rêves. Je rêve beaucoup de jour, je rêvasse à la vie des autres, à ceux et celles que je croise ou aux personnages qui m’habitent.

Racontez la nuit la plus folle de votre vie.
C’est probablement la nuit où j’ai fait de l’ayahuasca, une préparation hallucinogène, il y a 10 ans à Vancouver, avec un chaman péruvien. C’était un voyage spirituel d’amour pur qui m’a paru passer si rapidement, mais qui a duré plusieurs heures et qui m’a marquée à vie, positivement.

Quel livre avez-vous lu en cachette?
Les gens qui ont peur d’avoir peur, d’Elaine Aron. En fait, je n’ai aucunement honte d’avoir lu ce livre. J’y ai même découvert que j’étais une hypersensible, ce qui a changé ma vie pour le mieux, mais je trouve juste ça gênant de lire ce genre de livre dans le métro.

Quel livre avez-vous honte de n’avoir jamais lu?
Crime et châtiment, de Fiodor Dostoïevski

Quel « chef-d’œuvre » est surestimé?
J’espère que c’est Crime et châtiment, de Fiodor Dostoïevski.

Quel livre offrez-vous en cadeau?
Une chambre à soi, de Virginia Woolf, et Pour nous libérer les rivières, d’Hugo Latulippe, ou mon dernier coup de cœur de poésie.

Quelle expression vous exaspère?
Un de perdu, dix de retrouvés.

Quelle est la plus grande leçon que la vie vous a apprise?
Le corps ne ment jamais.