•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Franky Fade : quand le jazz mène au hip-hop

Franky Fade regarde la caméra avec les deux mains levées.
Franky FadePHOTO : Lian Benoit
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 8 octobre 2021

Franky Fade fait paraître son premier album solo, Contradictions, ce vendredi 8 octobre. La passion de la musique lui est apparue à 5 ans quand il a vu un piano à queue à l'école. Plus tard, alors qu'il était étudiant en jazz au Cégep Saint-Laurent, il a écouté To Pimp a Butterfly, de Kendrick Lamar, un disque hip-hop très influencé par le jazz. Franky Fade a alors commencé à s'intéresser au hip-hop et à des artistes comme J Dilla et Flying Lotus. « C'est le genre qui me permet la plus grande liberté », explique-t-il.