•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec Mustapha Fahmi pour La promesse de Juliette

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 6 oct. 2021 : Le secret du bonheur et Mission impossible

Entrevue avec Mustapha Fahmi pour La promesse de Juliette

Le secret du bonheur réside dans les classiques de la littérature, selon Mustapha Fahmi

William Shakespeare
William ShakespearePHOTO : AP Photo/Lefteris Pitarakis
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 6 octobre 2021

« La philosophie est importante, car elle nuit à la bêtise, dans le sens où elle peut la forcer à se regarder dans un miroir et à avoir honte d'elle-même. » Des perles de sagesse ponctuent notre entretien avec Mustapha Fahmi, qui vient tout juste de publier La promesse de Juliette. Dans ce livre, le professeur de littérature anglaise puise abondamment dans l'œuvre de Shakespeare, de Van Gogh, de Jane Austen, de Nietzsche ou encore de Dante pour trouver un sens à la vie, au bonheur et à l'amour.

« La littérature nous permet de multiplier nos perspectives. Multiplier ses perspectives, c’est multiplier ses vérités. Je me tourne vers la littérature comme guide, parce qu’elle me donne accès à ces vérités. »

—  Mustapha Fahmi

À lire : La promesse de Juliette, Mustapha Fahmi, La Peuplade, 28 septembre 2021

Résumé de l'éditeur: Avec La promesse de Juliette, une heureuse succession de courts essais à la fois simples et profonds, Mustapha Fahmi montre comment la littérature et la philosophie nous aident à nous comprendre et à lire le monde dans lequel nous vivons. Shakespearien de renommée internationale, l’auteur s’accompagne au fil des pages du roi Lear pour réfléchir à l’identité, la fragilité, la dignité et l’amour. On y croise aussi Kant et Kierkegaard, Arendt et Beauvoir, Rodin et Van Gogh, Berlioz et Prokofiev, Austen et Dante.