•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec Larry Tremblay pour son livre Tableau final de l’amour

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.

Larry Tremblay plonge dans la vie et l’œuvre de Francis Bacon

Il sourit au micro.
L'auteur Larry TremblayPHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 17 août 2021

« Personnellement, je suis incapable d'écrire sur ma famille, mes amis, j'ai un blocage. J'ai besoin d'imaginer pour écrire. » Pour son huitième roman, Larry Tremblay use de son imaginaire pour se projeter corps et âme dans la peau de Francis Bacon. Dans Tableau final de l'amour, l'auteur de L'orangeraie dépeint la torride relation entre le célèbre peintre anglais et son amant George Dyer. Entre récit inventé et faits historiques, l'écrivain se permet de pousser encore plus loin l'exercice littéraire.

« J’aime bien aller dans les limites, les extrêmes. Ça me stimule, ça me provoque. La littérature est faite pour déstabiliser, pour amener l’esprit du lecteur dans des contrées audacieuses, complexes et parfois très perverses. »

—  Larry Tremblay

À lire : Tableau final de l’amour, Larry Tremblay, La Peuplade, 19 août 2021

Résumé de l'éditeur : Librement inspiré de la vie du peintre Francis Bacon, Tableau final de l’amour fait le récit d’une quête artistique sans compromis, viscérale, voire dangereuse. Dans une Europe traversée par deux guerres s’impose la vision d’un artiste radical dont l’œuvre entière, obsédée par le corps, résonne comme un cri.

S’adressant à l’amant qui lui a servi de modèle – ce « petit voleur inexpérimenté » qui, en pleine nuit, s’est introduit dans son atelier –, le narrateur retrace les errances de leur relation tumultueuse. Avec ce roman, rappelant l’érotisme de Bataille ou de Leiris, Larry Tremblay poursuit son œuvre de mise à nu de l’être humain.