•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le roman (Sainte-Famille), au cœur de la violence conjugale  

(Sainte-Famille), le livre de l'auteur et poète Mathieu Blais
(Sainte-Famille), le livre de l'auteur et poète Mathieu BlaisPHOTO : Radio-Canada / Éditions Leméac
Publié le 30 août 2017

« Il n'y a pas d'espoir dans la violence conjugale, il n'y a pas de lumière », pense l'écrivain et poète Mathieu Blais. Dans son dernier roman, (Sainte-Famille), il explore les zones sombres d'un mari brutal qui tiraille sa famille en tentant de se mettre à la place d'un personnage barbare, mais aussi de sa femme et de leur enfant, dans une perspective d'empathie et de compréhension.

Comprendre la violence ne l’excuse pas
Les mouvements d’extrême droite qui pullulent, l’agressivité décomplexée de certains groupes et le climat politique tendu sont des éléments qui ont poussé Mathieu Blais à réfléchir sur la violence. « Il faut se donner une représentation du monde qui nous dérange, […] essayer de comprendre le temps présent de cette réalité », dit-il.

Des chiffres alarmants sur la violence conjugale

« Les résultats de l'Enquête sociale générale (ESG) de 2014 sur la victimisation révèlent que, parmi les 19,2 millions de Canadiens qui avaient un conjoint ou un ex-conjoint (marié ou de fait), environ 4 % (760 000 personnes) ont déclaré avoir été victimes de violence physique ou sexuelle, ou les deux, de la part de leur partenaire au cours des cinq années précédentes. »

— Une citation de  Statistique Canada

Un auteur sur sa lancée
Mathieu Blais a été récompensé pour plusieurs de ses ouvrages, dont L'esprit du temps et La liberté des détours. Il a aussi été lauréat du prix Rina-Lasnier à deux occasions et finaliste du prix Jacques-Brossard en 2014.

L'auteur et poète Mathieu Blais

Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Références :
(Sainte-Famille) (Nouvelle fenêtre), Mathieu Blais, Leméac, 2017
Le site web  (Nouvelle fenêtre)de Statistique Canada

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser