•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.

Le reggae enveloppant de Dakka Dembélé

Publié le 11 juin 2021
Le chanteur Dakka Dembélé est devant un micro, la tête légèrement baissée et les bras en croix.
Dakka DembéléPHOTO : Gracieuseté des Disques Nuits d'Afrique

Né en 1973 à Abidjan, en Côte d'Ivoire, de parents d'origine malienne, Dakka Dembélé interprète ses chansons reggae en dioula et en bambara, des langues parlées en Afrique de l'Ouest. À l'âge de 9 ans, il cire des chaussures dans les rues d'Abidjan, et à 15 ans, il apprend à traiter le cuir au Mali. Il revient à Abidjan, ouvre une cordonnerie et commence à faire de la musique en cachette. « Je viens d'une famille très religieuse, qui est musulmane. Mon grand-père était iman en plus », explique Dakka Dembélé.

En 2007, Dakka Dembélé immigre au Québec afin de réaliser ses rêves de « chef d’entreprise et d’artiste international ». Il a depuis ouvert une cordonnerie à Montréal qui lui permet de financer sa production musicale, du reggae. « Bob Marley a dit que le reggae reviendrait en Afrique. Le reggae est comme une musique de révolution », affirme Dakka Dembélé.