•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 11 juin 2021 : Marie-Ève Perron, Richardson Zéphir et Kama La Mackerel

La liste de l'invitée : Les réponses de Marie-Ève Perron

Marie-Ève Perron, l’actrice à l’énergie débordante

Publié le 11 juin 2021
Marie-Ève Perron au micro de Catherine Perrin.
Marie-Ève PerronPHOTO : Radio-Canada / Olivier Lalande

Comédienne, autrice, scénariste et metteuse en scène de ses propres spectacles, Marie-Ève Perron enchaîne les rôles depuis plus de 15 ans au théâtre, au cinéma et à la télévision, ici comme à l'étranger, dont celui de Cathie-casse-couilles dans l'adaptation en France de la série Les Invincibles. « C'est assez jouissif, car elle va tellement dans les extrêmes. Tout le monde riait sur le plateau [de tournage] chaque fois », raconte-t-elle sur son interprétation de la Lyne-la-pas-fine française. Marie-Ève Perron nous fait connaître ses préférences culturelles.

Quelle chanson vous représente?
I Have a Dream, d’ABBA. Cette chanson-là est ancrée dans mon enfance et elle me suit depuis. Même si certains diraient que c’est franchement quétaine!

Quel est votre état d’esprit?
Un mélange de joie, d’épuisement, d’excitation et de résilience. Donc, c’est très reposant!

En quoi excellez-vous?
Dans l’art de me faire croire que je vais parvenir à faire entrer six minutes dans une.

Quel est le mot que vous aimeriez bannir?
Un mot découvert récemment, mis au monde par notre époque moderne : « crosspostage », qui consiste à publier le même contenu sur différentes plateformes. Je veux dire : au secours.

Quelle lecture a fait votre éducation sentimentale ou amoureuse?
Je pense que la première relation qui m’a fort passionnée en lecture a très certainement été celle entre Anne [dans Anne la maison aux pignons verts] et Gilbert Blythe.

Quelle lecture vous a fait changer d’opinion, a changé votre regard sur un sujet?
Journal de la création, de Nancy Houston, sur le fantasme du couple créateur

Quelle lecture obligatoire a été une torture?
J’ai honte de le dire : La petite poule d’eau, de Gabrielle Roy

Quel livre a changé votre vie?
À 17 ans, L’alchimiste, de Paulo Coelho. Récemment, La rose la plus rouge s’épanouit toujours, une bande dessinée de Liv Strömquist, et Sorcières : la puissance invaincue des femmes, de Mona Chollet.

Votre lecture réconfort?
Toute l’œuvre de Siri Hustvedt. D’ailleurs, son roman Tout ce que j’aimais fait aussi partie des livres qui m’ont énormément marquée.

Quel livre avez-vous honte de n’avoir jamais lu?
Du… Victor Hugo. Point.

Quel livre, film, pièce de théâtre ou spectacle vous a le plus fait rire/pleurer?
Tous les films de Louis de Funès et Ding et Dong, le film me font beaucoup rire.

Quel est votre album de musique chouchou?
Il y en a deux : Boum Boum, de Richard Desjardins, et I Know You’re Married, But I’ve Got Feelings Too, de Martha Wainwright

Quels livres offrez-vous en cadeau?
Middlesex, de Jeffrey Eugenides, L’histoire de l’amour, de Nicole Krauss, et depuis l’an dernier, sans arrêt, La rose la plus rouge s’épanouit toujours, de Liv Strömquist

Avez-vous le souvenir d’un spectacle exceptionnel, d'une performance inoubliable?
Albertine, en cinq temps, mise en scène par Martine Beaulne, en 1995. Je ne m’en suis jamais remise.

Quelle expression vous exaspère?
Je ne peux plus entendre « Je me fais l’avocat du diable ». Parce que je trouve qu’en 2021, le diable n’a pas besoin d’avocat.

Quelle est votre réplique fétiche?
« On a des napkins pis du poivre, on peut faire des napkins au poivre », de Rock et Belles Oreilles. Je l’utilise quand je sens que je tourne en rond, que je me sens coincée, que je cherche. Elle me détend.

Quel texte pouvez-vous réciter par cœur?
Celui de mon spectacle solo actuellement. Sinon, j’oublie les textes une fois le spectacle terminé… à mon plus grand malheur.

Quelle est la pire ou la plus belle chose qu’on vous a dite?
La personne (sourcils froncés) : « Tu cours régulièrement toi? Ah oui, donc… (me détaillant des pieds à la tête, un brin de jugement dans l’il)… Tu manges beaucoup? »

Qui est votre héroïne ou votre héros dans la vie réelle?
J’en ai plusieurs, mais Oprah Winfrey est en tête de ma liste. Mes amies/amis… je les trouve tous extraordinaires, je suis leur plus grande admiratrice. Phoebe Waller-Bridge et Michaela Coel, qui ont écrit la série Fleabag, et pour terminer, Meryl Streep.

Quelle est la plus grande leçon que la vie vous a apprise?
Qu’elle est plus grande que nous.

En terminant, un aspect qu’on ne connaît pas de vous/un talent caché?
J’ai un don inouï pour foutre le bordel dans un espace bien rangé… en moins de 35 secondes, et je déteste dormir.