•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.

Le questionnaire des combattants : Brian Gallant

Publié le 7 mai 2021
Brian Gallant devant le fleuve Saint-Jean.
L'ex-premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, est l'un des participants du Combat national des livres.PHOTO : Radio-Canada

« J'avais décidé à l'âge de 15 ans que je voulais être premier ministre du Nouveau-Brunswick », affirme Brian Gallant, qui a accédé à ce poste à 32 ans. L'ancien premier ministre représente l'Atlantique et le roman Infini, de Jean Babineau.

Pourquoi lisez-vous?
Je lis tous les jours parce que la lecture nous donne la capacité d’apprendre, de grandir, de remettre en question les choses, de ressentir de l’émotion, et de communiquer avec des gens de partout dans le monde avec des points de vue différents – et même des gens du passé.

Quel est le livre qui vous a donné le goût de la littérature?
Sa Majesté des mouches, de William Golding. C’est un classique, bien sûr. Mais pour moi, c'est celui qui m'a fait réaliser que la littérature est plus qu’une histoire. Un livre nous permet d'explorer des thèmes qui ont des liens profonds avec nos vies et la société en général.

Quel est votre lieu littéraire par excellence de la région que vous représentez?
Le Pays de la Sagouine, évidemment.

Quel auteur ou autrice d'origine canadienne inviteriez-vous à souper et pourquoi?
Jean Babineau. J’aimerais bien savoir ce qu’il pense de mon analyse de son roman Infini.

Quel est votre mot préféré de la langue française?
Pépère et Mémère. J’aime bien le sentiment de famille que ça me donne.