•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 11 mars 2021 : Chantal Thomas et Marcel Proust

Entrevue avec Chantal Thomas pour le livre De sable et de neige

Les souvenirs de Chantal Thomas prennent vie dans De sable et de neige

Publié le 12 mars 2021
Elle sourit au micro.
L'écrivaine et intellectuelle Chantal ThomasPHOTO : Radio-Canada / Olivier Lalande

Nouvellement élue à l'Académie française, Chantal Thomas prend possession du fauteuil 12, autrefois occupé par Jean d'Ormesson, et devient par ce fait la 10e femme à entrer dans cette prestigieuse organisation. L'écrivaine et spécialiste du 18e siècle publie De sable et de neige, un livre qui se situe entre le récit et le roman et qui convoque les souvenirs de sa mère, de son père et d'autres personnages décisifs dans sa vie.

« Je voulais ranimer une flamme chez des personnages qu’on pourrait trouver anodins, mais qui par l’écriture prennent relief et importance. »

—  Chantal Thomas

À lire : De sable et de neige, Chantal Thomas, Mercure de France, 18 février 2021

Résumé de l'éditeur :  De sable et de neige, ou l’art de vivre l’instant. Une splendide fresque pour célébrer la beauté des choses et la puissance de leur silence, de la Grande Dune d’Arcachon et la lumière du Cap Ferret jusqu’à la ville de Kyoto sous la neige, un 31 décembre. Les vagues venant rythmer le récit, comme si l’océan était le résumé de la vie, avec sa dimension tragique, inséparable du sentiment de joie et d’harmonie qu’il sait donner.

Chantal Thomas poursuit ici son voyage dans l’intimité de la mémoire, à travers une langue d’élégance et de grâce, pour exprimer les sensations les plus fugitives et les plus essentielles dont nous sommes tissés. Et pour dire le lien d’amour entre une fille et son père : sa force d’absolu.