•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Amin Maalouf : Le naufrage des civilisations

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 23 avr. 2020 : Amin Maalouf

Entrevue avec Amin Maalouf : Le naufrage des civilisations

Amin Maalouf et le naufrage des civilisations

Il sourit à la caméra. Il porte un veston et une cravate jaune.
L'écrivain Amin MaaloufPHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 23 avril 2020

« On a besoin de repenser le monde, de le reconstruire. On est devant un naufrage. [...] J'espère que cette secousse va nous réveiller et que l'on ne va pas se laisser aller à la dérive. » L'écrivain Amin Maalouf porte un regard lucide sur l'état du monde actuel. Bien avant cette crise, il s'était penché sur le déclin de nos sociétés dans son essai Le naufrage des civilisations.

Amin Maalouf est plutôt optimiste lorsqu'il regarde vers l'avenir. Cette crise mondiale bouleversera pour le mieux, espère-t-il, les bases de nos sociétés et poussera les pays à trouver de nouvelles manières d'exercer leur démocratie.

« Ça va prendre beaucoup de temps, mais je ne m’imagine pas que l’on peut se résigner à laisser le monde dysfonctionner comme c’est le cas aujourd’hui. [Cette pandémie] est le wake up call [la sonnette d'alarme] dont l’humanité avait besoin pour se ressaisir et pour repenser l’ensemble de l’aventure humaine. On trouvera la voie pour changer les choses. Ça prendra des décennies, mais ça doit commencer demain. »

À lire : Le naufrage des civilisations, Amin Maalouf, Grasset, 13 mars 2019 en Europe / 10 juin 2019 au Canada