•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 30 janv. 2020 : Origines du sida et Farida

Le roman Farida : Entrevue avec Monia Mazigh

Le roman Farida, de Monia Mazigh : la liberté est un combat perpétuel

Publié le 30 janvier 2020
Elle sourit au micro.
L'auteure, activiste et docteure en finance Monia MazighPHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Je dois montrer tous les jours que je ne suis pas une femme opprimée », confesse l'autrice, activiste et docteure en finances Monia Mazigh. Elle publie Farida, un roman qui prend racine dans sa Tunisie natale et qui raconte le parcours d'émancipation d'une femme libre au cœur indépendant, mais prisonnière d'un système patriarcal répressif. Même si le récit n'est pas autobiographique, les combats que mène son héroïne rappellent un peu les siens.

« Pour exceller, pour devenir ce qu’elles sont, les femmes doivent garder le silence et payer un prix énorme. Parfois, [ce prix] est le gâchis de toute une vie. »

—  Monia Mazigh

À lire : Farida (Nouvelle fenêtre), Monia Mazigh, David, 27 janvier 2020

Résumé de l'éditeur :

Victime du patriarcat qui régissait la société tunisienne au siècle dernier, Farida va toutefois résister au rôle qu’on lui assigne en devenant un exemple de résistance dans cette culture arabo-musulmane qui nie le pouvoir des femmes. Forcée par son père de se marier à un cousin dépravé, elle va petit à petit conquérir son indépendance après avoir mis au monde un garçon, Taoufiq, puis élevé sa petite-fille, Leila, qu’elle veut forte et déterminée.

À travers son histoire, mais aussi celles de sa cousine Fatma et de sa belle-fille Jouda, on peut suivre cette lente affirmation des femmes, qui n’a pas été très souvent dépeinte, mais qui explique pourtant comment la domination des hommes a profondément évolué au cours des 80 dernières années.