•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Roman graphique Bug : Entrevue avec Enki Bilal

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 21 nov. 2019 : Enki Bilal et Zachary Richard

Roman graphique Bug : Entrevue avec Enki Bilal

La BD Bug : la clairvoyance d'Enki Bilal

Il porte un bonnet noir.
Le bédéiste Enki Bilal PHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 21 novembre 2019

Considéré comme un précurseur de la bande dessinée politique, Enki Bilal est l'un des invités d'honneur du 42e Salon du livre de Montréal. Le bédéiste et artiste multidisciplinaire français fait paraître le deuxième tome de sa série Bug, dans lequel il aborde la question de la cyberdépendance dans un univers dystopique inquiétant.

Description de la saga Bug :

Cette série d’anticipation se déroule en 2041 au moment où une civilisation cyberdépendante voit l’entièreté de ses données numériques disparaître. Ce bogue informatique généralisé coïncide avec le retour sur Terre de la navette Lifedust One, propriété d'une société privée d’exploration spatiale.

Or, l’équipage de la navette est anéanti par un étrange bogue, à l’exception du pilote Kameron Obb, qui semble avoir récupéré l’ensemble des données mondiales dans son cerveau.

Alors que l’humanité plonge dans le chaos et la violence, Obb est convoité par toutes les factions – marxistes, islamistes, mafieuses, etc. –, devenant ainsi l’homme le plus recherché de la planète.