•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le récit Une minute quarante-neuf secondes : Entrevue avec Riss

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 12 nov. 2019 : Riss, Emmanuel Kattan et « His Dark Materials »

Le récit Une minute quarante-neuf secondes : Entrevue avec Riss

Une minute quarante-neuf secondes, de Riss : le récit d'un survivant

Riss
Le caricaturiste RissPHOTO : AFP/Getty Images/Martin Bureau
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 12 novembre 2019

Laurent Sourisseau, alias Riss, publie Une minute quarante-neuf secondes, un récit funeste sur l'attaque contre l'équipe de Charlie Hebdo, survenue le 7 janvier 2015. Le caricaturiste et bédéiste français, qui vit sous une protection policière permanente, revient sur ce moment effroyable en dénonçant l'acte qu'il qualifie d'attentat politique. Il évoque également la honte qui l'accable d'être encore vivant et il rend un vibrant hommage à ses collègues et amis qui sont tombés sous les balles.

À lire : Une minute quarante-neuf secondes, RISS, Actes Sud, 7 novembre 2019
Résumé de l'éditeur : Une minute quarante-neuf secondes raconte une histoire collective et son atomisation instantanée ultraviolente. C’est le récit intime et raisonné d’un événement tombé dans le domaine public : l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.

À travers le solitaire trajet de l’impossible retour à l’impossible normale, Riss tente de se réapproprier son propre destin, de réhabiter une vie brutalement dépeuplée, et apprivoise l’inconfortable légitimité du rescapé qui se soustrait à sa stricte condition de victime, le choc impensable du massacre idéologique, le scandale d’une rééducation qui mêle douleur, perte, deuil, révolte et rage.