•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Rouge, histoire d'une couleur : Entrevue avec Michel Pastoureau

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Audio fil du mardi 15 novembre 2016

Rouge, histoire d'une couleur : Entrevue avec Michel Pastoureau

Rouge, histoire d'une couleur : la primauté de l'écarlate

La couverture du livre Rouge, histoire d'une couleur de Michel Pastoureau
La couverture du livre Rouge, histoire d'une couleur de Michel PastoureauPHOTO : Éditions du Seuil
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 15 novembre 2016

« Le rouge, c'est la couleur la plus ambivalente. Elle signifie du positif d'un côté, du négatif de l'autre. » Associé, selon les époques, au pouvoir, à Satan, au sang, à l'amour, à la révolution ou à l'extrême gauche, le rouge a traversé les âges, du paléolithique jusqu'à nos jours. Dans Rouge, histoire d'une couleur, l'historien et spécialiste de la symbolique des couleurs Michel Pastoureau relate le parcours de la « première couleur à avoir été maîtrisée ».

« On a associé [la couleur rouge] très tôt, dès le paléolithique probablement, au pouvoir, à la puissance, à la force, à l’énergie, à la beauté, et on lui a donné comme fonction d’éloigner les forces du mal. Elle a gardé longtemps toutes ses significations jusqu’en plein Moyen Âge, moment où le rouge change complètement d’attribution », explique Michel Pastoureau.

Au fil des siècles, note-t-il, la symbolique de la couleur écarlate a grandement évolué.

« Le rouge, qui était "omniporté" au Moyen Âge par les hommes et les femmes, commence au 16e siècle une période recul sur le vêtement, sur l’étoffe, dans la vie quotidienne, surtout pour le vêtement masculin, et ça dure jusqu’à aujourd’hui. C’est le début du déclin sur le plan matériel, mais sur le plan symbolique, évidemment, le rouge garde sa force et sa primauté sur les autres couleurs. »

« Aujourd’hui, le rouge est un peu plus discret dans notre vie quotidienne, dans le spectacle de la rue et dans nos appartements. Il y a du rouge, mais pas beaucoup. Toutefois, le rouge garde sa force symbolique liée à son passé très, très riche. »

— Une citation de  Michel Pastoureau

Référence :

Rouge, histoire d'une couleur (Nouvelle fenêtre), de Michel Pastoureau, Éditions du Seuil, 2016