•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Il sourit à la caméra.
Le dramaturge et auteur Michel TremblayPHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa
Publié le 25 janvier 2019

« Je lui ai donné pas mal tous mes défauts », raconte Michel Tremblay à propos de son personnage de Jean-Marc, apparu dans plusieurs pièces et romans de l'auteur et dramaturge. « C'est un personnage que j'ai voulu un peu plate », explique-t-il en rigolant. Ce personnage, que plusieurs considèrent comme représentant Michel Tremblay, est apparu pour la première fois dans sa pièce de théâtre Les anciennes odeurs, en 1981. Quatre extraits de celle-ci sont interprétés par les deux comédiens invités en studio, Benoît McGinnis et Gilles Renaud.

« Il y a beaucoup de choses qui se passent autour de lui tout le temps, explique Michel Tremblay à propos du personnage. Il est comme au centre de toutes sortes de choses extraordinaires, mais lui, il est un peu amorphe. Un peu comme les écrivains, on regarde ce que les autres font et on le transcrit après. J'ai souvent dit que j'écris pour offrir à mes personnages des aventures que je me défends moi-même. C'est un petit peu ça être écrivain aussi. »

Le comédien Benoît McGinnis donne la réplique à son collègue Gilles Renaud, lors de la lecture d'extraits de la pièce Les anciennes odeurs, de Michel Tremblay.

Radio-Canada / Christian Côté

Le comédien Gilles Renaud avait d'ailleurs interprété le rôle de Jean-Marc dans la première mouture de la pièce au Théâtre de Quat'Sous. Il reprend le rôle aujourd'hui avec Benoît McGinnis dans le rôle de Luc.

« J'avais envie d'écrire sur ce qui reste de l'amour quand il n'y a plus d'amour, poursuit Michel Tremblay. On aime quelqu'un, on ne l'aime plus, on se chicane, on divorce. On sépare le chien et les enfants, on s'arrache la peau du cœur, on braille, mais quelques années après, ce qu'on a aimé chez cette personne-là reste quand même. »

Gilles Renaud sera de la distribution de la pièce Fauves, de Wajdi Mouawad, à La Colline, en France, ce printemps. Benoît McGinnis joue jusqu'au 16 février au Théâtre d'aujourd'hui dans la pièce ColoniséEs (Nouvelle fenêtre), d'Annick Lefebvre, elle aussi en studio.

Marie-Louise Arsenault tient une copie de la pièce Les anciennes odeurs, de Michel Tremblay.

Radio-Canada / Christian Côté