•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

On répond à vos questions : Les suggestions de Madeleine Goubau

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Audio fil du mercredi 28 novembre 2018

On répond à vos questions : Les suggestions de Madeleine Goubau

Trois livres sur l'envers du décor de l'industrie de la mode

Engloutie par la pénombre, elle sourit discrètement au micro.
La chroniqueuse spécialisée en mode et candidate au doctorat en communication internationale Madeleine GoubauPHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 28 novembre 2018

Sophie Desrochers, une auditrice de Saint-Charles-Borromée, nous écrit : « Je suis passionnée de mode, mais j'aimerais bien avoir des suggestions d'ouvrages qui offrent une véritable incursion dans les coulisses de ce milieu. Comme j'ai déjà une bibliothèque pleine de beaux livres, je cherche des ouvrages plus informatifs. » La chroniqueuse spécialisée en mode Madeleine Goubau lui propose trois bouquins sur la question.

1- How Luxury Lost Its Luster (Comment les marques ont tué le luxe) (Nouvelle fenêtre), de Dana Thomas, Penguin, 2007
Résumé de l'éditeur : Le luxe est-il encore le luxe? Alors que de grandes marques qui ont tout misé sur la rentabilité nous font payer une fortune des produits qui n'ont plus de luxueux que leur étiquette, d'autres maisons ont su garder leur intégrité avec des créations qui demeurent à la hauteur de leur nom. Mais comment distinguer l'article de rêve du produit artificiel, fabriqué par le marketing et la publicité? Dana Thomas a mené l'enquête.

2- Voyage aux pays du coton : petit précis de mondialisation (Nouvelle fenêtre), d’Erik Orsenna, Fayard, 2006
Mot de l'auteure : Cette histoire commence dans la nuit des temps. Un homme qui passe remarque un arbuste dont les branches se terminent par des flocons blancs. On peut imaginer qu'il approche la main. L'espèce humaine vient de faire connaissance avec la douceur du coton. Depuis des années, quelque chose me disait qu'en suivant les chemins du coton, de l'agriculture à l'industrie textile en passant par la biochimie, de Koutiala (Mali) à Datang (Chine) en passant par Lubbock (Texas), Cuiabá (Mato Grosso), Alexandrie, Tachkent et la vallée de la Vologne (France, département des Vosges), je comprendrais mieux ma planète. Les résultats de la longue enquête ont dépassé mes espérances. Pour comprendre les mondialisations, celles d'hier et celle d'aujourd'hui, rien ne vaut l'examen d'un morceau de tissu. Sans doute parce qu'il n'est fait que de fils et de liens, et des voyages de la navette.

3- Chanel, l’énigme (Nouvelle fenêtre), d’Isabelle Fiemeyer, Flammarion, 2016
Résumé de l'éditeur : Pourquoi Chanel? Pourquoi près de cent livres publiés depuis sa mort en 1971, hagiographiques, reprenant inlassablement la vie et l'œuvre, parfois hostiles, notamment sur la période de la guerre? Pour tenter de répondre, ce livre analytique, illustré de lettres et d'objets personnels souvent inédits, s'appuie sur des témoignages et des archives. Historiens, philosophes, réalisateurs, figures de la maison Chanel, proches de Coco Chanel, sans oublier des spécialistes de l'Occupation et du renseignement, tous posent un regard distancié sur le mythe et ses excès. Car Chanel, l'énigme, fruit de plusieurs années d'enquête, est aussi l'occasion de révélations sur la guerre, avec de nouvelles archives, certaines secrètes jusqu'à ce jour.