•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Comment écrire sur les procès spectacles? avec Geneviève Garon et Yves Boisvert

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 24 mai 2022 : Club poésie, et procès Depp-Heard

Comment écrire sur les procès spectacles? avec Geneviève Garon et Yves Boisvert

Écrire sur le procès Depp-Heard : comment naviguer entre le divertissement et l’information?

Amber Heard, debout, à gauche de l'image. On voit à l'avant plan, à droite, Johnny Depp.
L'actrice Amber Heard au procès pour diffamation intenté par son ex-mari Johnny Depp.PHOTO : AFP / JIM LO SCALZO
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 24 mai 2022

Le procès qui oppose Johnny Depp et Amber Heard est digne d'une série américaine. Filmé et retransmis en direct depuis Fairfax, en Virginie, il attire les foules, les curieux et curieuses, et alimente un « cirque médiatique » sans pareil. Dans ce contexte, comment peut-on écrire sur ce genre de procès spectacle sans tomber dans le sensationnalisme? Le chroniqueur Yves Boisvert et la journaliste judiciaire Geneviève Garon tentent une réponse.

« [Ce cirque] est révélateur d’un courant social, la manière qu’Amber est dépeinte [en dit long]. »

— Une citation de  Geneviève Garon

Geneviève Caron, tout comme Yves Boivert, croit qu'il faut voir plus loin que le tapage médiatique engendré par ce procès qui oppose deux supervedettes. La journaliste démontre que ce processus judiciaire avantage les hommes en situation de pouvoir, qui partent souvent avec une longueur d’avance.

La manière dont on tourne en ridicule Amber Heard sur les réseaux sociaux témoigne d’un recul flagrant des acquis du mouvement #MoiAussi. Yves Boivert rappelle que le défi de neutralité devrait rester intact même si la balance de l’opinion publique penche vers Johnny Depp.