•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Pour ou contre un corpus littéraire, et que devraient lire les jeunes?

Plusieurs livres vus de haut.
Discussion portant sur l'éventualité d'un corpus littéraire au secondairePHOTO : getty images/istockphoto / FabrikaCr
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 25 janvier 2022

« Si l'on établit un corpus, il va falloir qu'il s'adapte et qu'il évolue. » L'écrivain et professeur de littérature Alain Beaulieu réfléchit à l'idée d'un corpus littéraire évolutif au diapason de la société, une idée qui plait à l'autrice et enseignante Virginie Blanchette-Doucet et à l'écrivaine Lise Tremblay. Les trois s'entendent sur l'idée de donner au corps enseignant la possibilité de choisir des livres qui suscitent chez les jeunes un engouement pour la lecture.

« C’est important de suivre le fil de l’émerveillement dans ce que l’on donne aux jeunes à lire. Il faut que ça laisse une marque. On commence à les transformer quand on les amène à la curiosité, vers l’ouverture. »

— Une citation de  Virginie Blanchette-Doucet

À savoir :

Selon Le Devoir, les enseignants jouissent à l’heure actuelle d’une grande latitude dans le choix des œuvres lues en classe. Le programme de formation de l’école québécoise du ministère de l’Éducation leur demande de sélectionner 25 livres au secondaire — environ 5 par niveau —, dont 13 doivent être québécois. Les enseignants doivent simplement s’appuyer sur des critères, plutôt subjectifs, de qualité de la langue ou de pertinence du récit.

Les propositions des collaborateurs et collaboratrices :

Choix de Virginie Blanchette-Doucet :

  • La scouine, Albert Laberge, Typo (1918)
  • Ces enfants de ma vie, Gabrielle Roy, Boréal (1977)

Choix d’Alain Beaulieu :

  • Le ciel de Québec, Jacques Ferron, VLB, (2006)
  • La route de Chlifa, Michèle Marineau, Québec-Amérique (1992)

Choix de Lise Tremblay :

  • Le libraire, Gérard Bessette, Éditions Pierre Tisseyre (1960)
  • Volkswagen Blues, Jacques Poulin, Leméac (1984)