•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La vallée des fleurs, un nouveau roman percutant de Niviaq Korneliussen

L'auteure groenlandaise Niviaq Korneliussen
L'auteure groenlandaise Niviaq Korneliussen présente son premier roman, Homo Sapienne, qui a été traduit et publié en français en 2017.PHOTO : Radio-Canada / Jean-François Villeneuve
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 17 janvier 2022

Même s'il aborde des thèmes sombres, comme le suicide, le déracinement et l'exil, La vallée des fleurs est porteur d'espoir, selon les membres de notre club de lecture. Des bribes de lumière ponctuent le récit du deuxième roman de la Groenlandaise Niviaq Korneliussen, l'autrice de l'acclamé Homo sapienne. Rafaële Germain, Marc Coiteux et Valérie-Micaela Bain font la critique de son plus récent livre.

« C’est extrêmement violent et frontal, mais elle fait bien de le faire. […] C’est une autrice extrêmement habile, une plume nécessaire. »

— Une citation de  Rafaële Germain

À lire : La vallée des fleurs, Niviaq Korneliussen, traduit du danois par Inès Jorgensen, La Peuplade, 20 janvier 2022

Résumé de l'éditeur : Elle vit à Nuuk, la capitale du Groenland. Elle est inuite, jeune, moderne et pleine d’humour. Elle est amoureuse de sa copine. Elle a été acceptée à l’Université d’Aarhus, au Danemark, et va enfin sortir du nid familial. Mais l’arrivée sur le continent réveille en elle une souffrance muette, une fêlure qui tue lentement le goût de vivre.