•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une heure avec le journaliste spécialisé en économie et animateur Gérald Fillion

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 10 nov. 2021 : Club poésie et une heure avec Gérald Fillion

Une heure avec le journaliste spécialisé en économie et animateur Gérald Fillion

Démocratiser l’économie, la mission de Gérald Fillion

Gérald Fillion
Gérald FillionPHOTO : Radio-Canada / Olivier Lalande
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 10 novembre 2021

« On ne peut pas opposer l'économie et l'environnement, ça va ensemble. » Cette affirmation de Gérald Fillion est au cœur de son essai L'heure des choix. Le journaliste économique utilise ses compétences de vulgarisateur financier pour aborder de plein front les défis qui nous attendent face aux changements climatiques. Pendant une heure, l'animateur de Zone économie à RDI raconte également son parcours professionnel et personnel.

« L’économie est partout. C’est un terme beaucoup plus large et plus générique que dire que c’est juste une question de capital et de libre marché. […] Il faut donner l’accès à ce mot à tout le monde, car l’économie, ça nous concerne tous et toutes, pas juste une élite. »

— Une citation de  Gérald Fillion

À lire : L'heure des choix : face à l'urgence climatique et sociale, Gérald Fillion et François Delorme, Édito, 10 novembre 2021

Résumé de la maison d'édition : Avec la pertinence et la clarté qui les caractérisent, le journaliste Gérald Fillion et l’économiste François Delorme s’interrogent dans cet ouvrage sur les deux grands enjeux auxquels nous sommes confrontés : les inégalités économiques et la crise climatique...

Page couverture d'un livre, toute blanche avec des dessins d'arbre, d'ampoule et d'éolienne.

La page couverture du nouveau livre de Gérald Fillion et François Delorme

Édito