•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Dans l'imaginaire de Sarah Berthiaume

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.

Dans l'imaginaire de Sarah Berthiaume : un dialogue entre Mary Shelley et Frankenstein

Elle sourit à la caméra.
L'autrice Sarah BerthiaumePHOTO : Hugo B. Lefort
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 21 octobre 2021

Sarah Berthiaume poursuit son exploration des personnages de l'imaginaire collectif pour livrer de courtes fictions. Après avoir incarné la Ève biblique, le dieu grec de la tragédie et de la comédie, Dionysos, et un Dracula en piteux état, la dramaturge et comédienne se glisse dans la peau du monstre du Dr Frankenstein, et écrit une lettre à l'écrivaine Mary Shelley.

Extrait de son monologue :

Mary, je suis partout!
Aussi big que les vampires et que les loups-garous
Je suis le monstre générique
Celui qu’on trouve partout dans les boutiques
Gonflé sur les terrains le soir de l’Halloween
En forme de déguisement dans des partys de cuisine

Oh, Mary, qui l’eût cru
Tout le monde connaît ton œuvre
Mais personne ne t’a lue

Ce qui explique un tel prodige,
C’est peut-être l’hégémonie des films sur les livres