•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Club poésie avec Steve Gagnon et Hugues Corriveau

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.

Club poésie avec Steve Gagnon et Hugues Corriveau

L’animatrice d’ICI Première Marie-Louise Arsenault, souriante.
L’animatrice de Plus on est de fous, plus on lit, Marie-Louise Arsenault.PHOTO : Radio-Canada
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 22 septembre 2021

Steve Gagnon et Hugues Corriveau décortiquent deux recueils de poésie écrits par deux femmes. La chambre des saisons, de Rachel Leclerc, et Dis merci, de Camille Poirier, font réagir nos chroniqueurs, qui reviennent sur des images qu'ils qualifient de fortes et simples. Ces derniers soulignent la précision et la violence des mots utilisés par les poètes pour décrire des moments de vie troublants.

À découvrir :

La chambre des saisons, de Rachel Leclerc, Le Noroît, 7 septembre 2021

« C’est une poète qui est extrêmement précise, je trouve, et qui curieusement nous propose une lecture lente de ses poèmes. Puisqu’au fil des pages, on dirait toujours qu’elle nous raconte très calmement des choses qui sont ou à la fois terribles, ou très belles, ou à la fois dynamiques. »

—  Hugues Corriveau

Dis merci, de Camille Poirier, Ta mère, 7 septembre 2021

« C’est tellement narratif que c’est presque un roman à suspense. »

—  Steve Gagnon

« Je trouve que c’est une grande leçon de poésie. Comme quoi les images peuvent être simples, et tellement claires et efficaces. »

—  Hugues Corriveau

Deux autres suggestions :

  • Disparaître, Denises Desautels, Le Noroît, 25 août 2021
  • Mécanique élémentaire, Thomas Windisch, Poète de la brousse, 13 septembre 2021