•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le club de lecture avec Geneviève Guérard, Mario Girard et Sophie Lorain

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 16 août 2021 : Nicolas Lévesque et Amélie Nothomb

Le club de lecture avec Geneviève Guérard, Mario Girard et Sophie Lorain

Avec son roman Premier sang, Amélie Nothomb se réconcilie avec le club de lecture

Une photo en noir et blanc de l'autrice entourée de couteaux.
Le roman « Premier sang » d’Amélie NothombPHOTO : Albin Michel
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 16 août 2021

Bon an, mal an, Amélie Nothomb publie toujours un livre à la rentrée littéraire. L'autrice belge ne déroge pas à cette règle cette année avec la publication remarquée de Premier sang, son trentième roman. Si ses derniers livres (Les prénoms épicènes, Soif ou Frappe-toi le cœur) n'ont pas épaté les différents membres de notre club de lecture, celui-ci, qui rend hommage au père de l'autrice, a su toucher Geneviève Guérard, Mario Girard et Sophie Lorain, qui encensent non seulement la qualité de sa prose, mais aussi son histoire poignante.

« Oui, il est question de noblesse, de snobisme et de bourgeoisie sur le ton loufoque qu'on lui connaît, mais c'est rapidement autre chose qui transparaît et qui est un hommage à l'ouverture, à l'inconfort qui fait grandir. C'est pour moi une grande réconciliation avec Amélie Nothomb. »

—  Geneviève Guérard

À lire : Premier sang, Amélie Nothomb, Albin Michel, 18 août

Résumé de l'éditeur : Sous la forme d’un conte, Amélie Nothomb raconte la vie de Patrick, son père, doux enfant angélique qui, jeune adulte, devra se confronter à la mort.
Un magnifique hommage à la figure paternelle, mais aussi à un héros de l’ombre, diplomate à la carrière hors norme.