•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 6 mai 2021 : Quatrième journée du Combat national des livres

Quatrième journée du Combat national des livres 2021

Quatrième journée du Combat national des livres : l'émotion est à son comble

Publié le 6 mai 2021
Couverture dessinée montrant une femme et une rivière.
La couverture du livre Kukum, de Michel Jean, défendu par Michèle AudettePHOTO : Libre Expression / Radio-Canada

Le glas a sonné pour Tanya Lapointe, qui a vaillamment défendu Le totem des Baranda, et pour Brian Gallant, qui a fièrement représenté le roman Infini. Kukum, qui trône toujours au sommet des votes, peut désormais compter sur l'aide de l'avocat et ex-premier ministre du Nouveau-Brunswick. Après un vibrant témoignage sur l'importance de la francophonie, Tanya Lapointe prête son allégeance au roman Là où je me terre. Ne reste dans la course que Michèle Audette et Michel Marc Bouchard, qui, dans une joute pleine d'émotions, défendent la portée de leur œuvre.

« Il faut parler de la qualité intrinsèque de l’écriture [de ce roman]. C’est un objet de littérature, un livre qu’on va lire et relire et relire. J’espère que Là où je me terre sera mis au curriculum dans les écoles. »

—  Michel Marc Bouchard

Vous avez jusqu'à demain pour voter pour votre livre préféré et pour courir la chance de gagner une liseuse électronique, 2000 $ de livres ainsi que les conseils personnalisés d'un libraire pendant 12 mois. Tous les détails --> ici.