•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 13 avr. 2021 : Patrick Senécal et Edward Saïd

Entrevue avec Patrick Senécal pour son roman Flots

Patrick Senécal et sa soif d'écriture

Publié le 13 avril 2021
Il sourit à son voisin.
L'auteur Patrick SenécalPHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

« Tous les chemins mènent à Drummondville », lance à la blague le maître de l'horreur Patrick Senécal, qui pose l'intrigue de son nouveau roman, Flots, dans sa ville natale. Inspiré par son collègue de l'épouvante Stephen King, il aime se servir du décor de la banlieue, où « tout semble normal en apparence », pour mieux surprendre ses lecteurs et lectrices. L'auteur de 5150, rue des Ormes, qui compte 19 romans à son actif, explique à quel point l'écriture romanesque représente pour lui une source de plaisir intarissable.

« Écrire, pour moi, c’est la liberté absolue. Je n’ai jamais été plus de quatre mois sans écrire un roman, ce n’est jamais arrivé. J’ai toujours un roman en cours. [Quand tu écris], il n’y a aucune contrainte, tu es le réalisateur, le directeur photo, tu es tous les acteurs de ton récit… »

—  Patrick Senécal

À lire : Flots est paru aux éditions Alire le 12 avril 2021