•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 12 avr. 2021 : Philosophie et club de lecture

Entrevue avec Alain Guyard, philosophe, auteur et dramaturge

Démocratiser la philosophie, la quête d'Alain Guyard

Publié le 12 avril 2021
 L'image, en noir et blanc, représentent les divers penseurs en discussion les uns avec les autres
L’École d’Athènes, toile du peintre Raphaël exécutée entre 1508 et 1512. Elle présente les figures majeures de la pensée antique (Épicure, Pythagore, Socrate, Parménide, Héraclite, Platon, Aristote, Plotin, etc.)PHOTO : iStock / ZU_09

« Les gens sont gourmands de philosophie pourvu qu'on n'en parle pas avec un langage pédant qui leur rappelle qu'ils n'ont pas de diplômes », croit Alain Guyard. Depuis plus de 15 ans, celui que l'on surnomme le philosophe forain s'évertue à décloisonner la philosophie et à la rendre accessible en tenant des ateliers dans « des lieux où l'on ne l'attend pas » : les bistrots, les fêtes foraines, les prisons, les hôpitaux psychiatriques, etc. Nous l'appellons chez lui, en France, pour discuter de son dernier ouvrage.

« On connaît aujourd’hui une grande crise de sens. Les idéologies se sont effondrées les unes après les autres. Les gens ont donc besoin de se poser des questions, pas nécessairement de trouver des réponses. La philosophie est très bien placée pour s’installer dans cette existence qui sort de la routine. »

—  Alain Guyard

À lire: 22 leçons de philosophie par et pour les mauvaises filles, les goudous, les travelos, les couires, les petits pédés et les grandes folles, Alain Guyard, La Dilettante, novembre 2020

Résumé de l'éditeur : Depuis Platon, la philosophie est une affaire de mecs en mal de muscles, et pour lesquels le concept est un substitut au zguègue. Par bonheur, l’histoire de cette discipline est truffée de gonzesses qui n’eurent pas froid aux yeux et montèrent à l’assaut de l’Olympe phallocratique de la pensée.