•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 9 avr. 2021 : Maxime Pedneaud-Jobin, Filpo et Marjolaine Beauchamp

Je l'ai écrit, je vous le lis : Inédit de Mathieu Gosselin

Mathieu Gosselin, procrastinateur en chef inspiré

Publié le 9 avril 2021
Portrait devant une voiture.
Mathieu Gosselin est Puff (Eudore Côté) dans C'est comme ça que je t'aime.PHOTO : Turbulent / Bertrand Calmeau

Mathieu Gosselin, connu pour son rôle de Puff dans C'est comme ça que je t'aime, nous offre un extrait de sa pièce Gros gars, prise de parole poétique et analogique, qui sera mise en scène par Sophie Cadieux au Théâtre La Licorne, à Montréal. « C'est une vision que j'ai de moi-même du procrastinateur éternel, raconte l'acteur et dramaturge. C'est de la procrastination lumineuse, si on veut, parce qu'il y a beaucoup de trésors qui se trouvent dans la procrastination. »

Un extrait de son texte :

Après ce morceau triste et grotesque, il s’assoit sur le praticable télé et commence à parler.

Mathieu

À ce moment-ci. Gros gars se relève, regarde Mathieu et sort rapidement par la porte qui mène au hall du théâtre. Mathieu reste assis un moment, puis finalement se lève. Il se rend sur le rond lumineux en plein milieu de la scène. Il s’adresse directement au public.

Il ne finira pas son spectacle.

Il ne finira pas son spectacle en parlant de la mort de la fiction, même si c’est le sujet qui le préoccupe le plus en ce moment. Il ne dira pas à quel point il s’inquiète que, pour que quelque chose ait une quelconque valeur, de nos jours, il faut nécessairement que ce soit basé sur une expérience vécue.

[…]