•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 1er avr. 2021 : Célébrité, technologie et les bons scénarios

La montée de lait de Manal Drissi : Les biais de la technologie

Manal Drissi et l'envers de la technologie

Publié le 1 avril 2021
La chroniqueuse Manal Drissi sourit de toutes ses dents.
Manal DrissiPHOTO : Radio-Canada / Christian Côté

« C'est la beauté et la tragédie de la technologie. Plus elle est avancée, moins on a besoin de l'être. » Manal Drissi l'avoue d'emblée : elle se sent parfois, et même souvent, dépassée par la technologie. La chroniqueuse et autrice remarque pourtant certains éléments archaïques qui persistent malgré les progrès technologiques... comme le micro-ondes qui n'a jamais évolué depuis 1946.

Un extrait de son monologue :

Notre époque devait être celle des voitures volantes. À la place, on a une application qui nous montre en temps réel le trafic dans lequel on est pris au sol.

On devait avoir des robots qui font le ménage. À la place, on a des aspirateurs automatisés qui se pognent dans les franges du tapis.
Une question qui ne nous habite pas suffisamment à mon humble avis, c’est pourquoi le micro-ondes refuse d’évoluer depuis 1946.

Si vous cherchez une image du premier micro-ondes, c’est le même modèle qui est en spécial chez Canadian Tire cette semaine. Ce même modèle qui, depuis trois quarts de siècle, nous permet de nous brûler au troisième degré en sortant un bol de soupe froide.