•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 30 mars 2021 : Manifeste d'un psychiatre et combattantes kurdes

Elisabeth Vallet : Le livre The Daughters of Kobani

The Daughters of Kobani : les combattantes kurdes qui ont défié le groupe État islamique

Publié le 30 mars 2021
Des femmes voilées de la tête aux pieds attendent en ligne, tandis qu'un enfant regarde la caméra.
Des femmes et des enfants qui ont fui le dernier bastion du groupe armé État islamique font la file au point de contrôle des Forces démocratiques syriennes, le 5 mars 2019.PHOTO : Getty Images / DELIL SOULEIMAN

« Ces femmes ont construit la paix en faisant la guerre. » La professeure en études internationales au Collège militaire royal de Saint-Jean Élisabeth Vallet a lu The Daughters of Kobani, un ouvrage de Gayle Tzemach Lemmon, une autrice et chercheuse qui s'est penchée sur un groupe de femmes kurdes ayant pris les armes pour faire reculer le groupe armé État islamique.

« Ce livre est extraordinaire; c’est une leçon de bravoure et de féminisme. Un féminisme moyen-oriental dont on parle très peu. »

—  Élisabeth Vallet

À lire : The Daughters of Kobani: A Story of Rebellion, Courage, and Justice, de Gayle Tzemach Lemmon, Penguin Random House, 16 février 2021