•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 24 mars 2021 : François Lemay, Jean-Paul Eid et Boris Cyrulnik

Entrevue avec Boris Cyrulnik pour son essai Des âmes et des saisons

Plaidoyer de Boris Cyrulnik contre la suprématie des hommes sur la nature

Publié le 24 mars 2021
Un homme avec des lunettes et portant un foulard regarde la caméra.
Le neuropsychiatre et écrivain français Boris CyrulnikPHOTO : Getty Images / LUDOVIC MARIN

« La condition humaine a été adaptée par la domination, par la violence des hommes », déplore Boris Cyrulnik. Le neuropsychiatre et auteur français publie Des âmes et des saisons, un essai qui réfléchit avec une approche psychoécologique aux conséquences de la domination des êtres humains sur la nature, mais aussi aux effets néfastes de la pandémie sur les jeunes.

« L’école et la culture sont les armes du changement et la suppression des rapports de domination. Il faut apprendre à s’exprimer et à respecter l’autre. Il y a des tours de paroles à appliquer, il faut découvrir la religion et la culture de l’autre et là se fera de nouvelles manières de vivre ensemble. »

—  Boris Cyrulnik

À lire : Des âmes et des saisons, Boris Cyrulnik, Odile Jacob, 15 mars 2021

Résumé de l'éditeur : En éclairant la manière dont les différents environnements, du corps à la langue en passant par le climat, la culture et la famille, déterminent le devenir des personnes, le neuropsychiatre montre quels conditionnements s'exercent sur les cerveaux et les représentations. Il souligne comment la violence des hommes et la fécondité des femmes, liées à la survie de l'espèce, sont en train de décliner.