•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 10 mars 2021 : Mode et poésie

Club poésie avec Hugues Corriveau et Steve Gagnon

Club de poésie : on a lu La patience du lichen et Chambres claires

Publié le 10 mars 2021
Photo de Noémie Pomerleau-Cloutier
Noémie Pomerleau-Cloutier, poètePHOTO : Sage Rebelle Photo

Le critique, auteur et poète Hugues Corriveau et le dramaturge et comédien Steve Gagnon ont lu La patience du lichen, de Noémie Pomerleau-Cloutier, et Chambres claires, de Laetitia Beaumel. Entre l'hommage aux Innus et une réflexion sur l'amour décomplexé, ces deux œuvres font réagir nos deux chroniqueurs qui, à tour de rôle, lisent quelques extraits marquants.

À découvrir :

La patience du lichen, Noémie Pomerleau-Cloutier, La Peuplade, 1er mars 2021

« Le travail de Noémie Pomerleau-Cloutier est impeccable. C’est un magnifique hommage sans aucune subjectivité, sans aucune émotivité. Elle évite gracieusement le piège de l’appropriation culturelle. »

—  Steve Gagnon

Chambres claires, Laetitia Beaumel, Hamac-Poésie, 22 février 2021

« Poésie en prose qui complexifie une histoire avec un talent certain pour les surprises de langage. »

—  Hugues Corriveau

Deux autres suggestions :

  • Dans sa tête poussait une plante, Philippe Chagnon, Hamac-Poésie, 22 février 2021
  • Écrits des Forges : 50 ans de poésie 1971-2021, Bernard Pozier, Écrits des Forges, 9 février 2021