•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.

Nos secrets trop bien gardés, de Lara Prescott : amour et intrigues derrière le rideau de fer

Publié le 1 mars 2021
Dans cette propagande soviétique, on voit Lénine entouré de drapeaux rouges.
Propagande soviétique où l'on voit Lénine entouré de drapeaux rougesPHOTO : Historycollection.co

Pour un premier roman, Lara Prescott s'en tire plutôt bien vis-à-vis des membres de notre club de lecture. Malgré quelques longueurs, Nos secrets trop bien gardés a été apprécié par Mario Girard, Ludmila Proujanskaia et Daniel Turcotte. Le récit, qui se déroule en pleine guerre froide, nous plonge dans une intrigue où la CIA tente de faire de la propagande anticommuniste en se servant du livre Docteur Jivago, de l'auteur russe Boris Pasternak, mis à l'index par l'État soviétique.

« C’est un roman qui se lit bien, qui est intéressant et, pour un premier roman, c'est une réussite. »

—  Daniel Turcotte

À lire : Nos secrets trop bien gardés, Lara Prescott, une traduction de Christel Gaillard-Paris, Robert Laffont, 14 janvier 2021

Résumé de l'éditeur : Inspirée d'une véritable opération de la CIA, l'histoire suit trois femmes ayant pour mission d'introduire un livre derrière le rideau de fer, Docteur Jivago, de Boris Pasternak, un roman critiquant la révolution d'Octobre, censuré par les pouvoirs soviétiques.