•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 29 janv. 2021 : Florent Vollant, Vanille et Tire le coyote

Je l'ai écrit, je vous le lis : Inédit de Tire le coyote

Tire le coyote, du chant à la poésie

Publié le 29 janvier 2021
L'auteur-compositeur-interprète Tire le coyote est assis sur les marches d'un escalier avec sa guitare.
Tire le CoyotePHOTO : Radio-Canada / Claudia Genel

Tire le coyote, alias Benoit Pinette, laisse de côté la guitare et le chant pour lancer un premier recueil de poésie, La mémoire est une corde de bois d'allumage. « Depuis 2011, j'ai quand même enchaîné les albums et les tournées très rapidement », explique-t-il. Après la dernière tournée, qui s'est terminée en décembre 2019, il s'est lancé dans cette aventure poétique. « J'avais une idée, un fil conducteur pour ce recueil », affirme Benoit Pinette.

Résumé de l'éditeur
Comment éteindre ce qui brûle depuis toujours quand nous sommes tous constitués de tisons qui refusent de mourir?

Avec bonté et résilience, Benoit Pinette retourne à son enfance – un pays en soi, une trajectoire – et pose le doigt sur ses instants douloureux, étudie l’équilibre des époques. Il construit de là sa compréhension des glissements du passé et sa volonté à faire mieux, à offrir le meilleur aux siens. Ce texte lance l’allumette dans le foin sec; il carbonise des histoires anciennes, des angoisses, des corps pourris. La mémoire est une corde de bois d’allumage représente un chantier d’inquiétudes et de certitudes éphémères, mais parions que l’amour l’emportera sur la tâche à accomplir.

ne me demande jamais
qui je suis
je n’en sortirais pas vivant

Référence
La mémoire est une corde de bois d’allumage, Benoit Pinette, La Peuplade, 4 février 2020 (Nouvelle fenêtre)