•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Discussion : À quoi sert le mensonge en littérature?

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Audio fil du mardi 13 juin 2017

Discussion : À quoi sert le mensonge en littérature?

Le mensonge et la fiction en littérature, des façons de dire la vérité

Les auteurs Simon Roy, Catherine Mavrikakis et Alain Farah utilisent le mensonge pour dire la vérité.
Les auteurs Simon Roy, Catherine Mavrikakis et Alain Farah utilisent le mensonge pour dire la vérité.PHOTO : Radio-Canada / Pascal Michaud
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 14 juin 2017

« Je crois que les écrivains sont menteurs, mais complètement sincères et authentiques », affirme l'auteure Catherine Mavrikakis, qui se sert de la fiction pour imaginer des histoires. « Je n'ai pas l'impression de mentir. J'ai l'impression que la fiction me permet de dire la vérité. [...] Par la littérature, par le roman, j'arrive à dire quelque chose de plus vrai que si je vous confiais ma journée d'hier », dit-elle. En compagnie des auteurs Alain Farah et Simon Roy, Catherine Mavrikakis aborde le concept de la fiction en littérature, où les histoires sont plus souvent fondées sur des faits imaginaires que sur des faits réels.