•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La vie cachée de la ville de Montréal avec Daniel Turcotte

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Audio fil du mardi 16 mai 2017

La vie cachée de la ville de Montréal avec Daniel Turcotte

La fondation de Montréal, pas que l’affaire de Jeanne Mance et de Maisonneuve

Carte des Sulpiciens des années 1700, représentant l'île de Montréal
Carte des Sulpiciens des années 1700, représentant l'île de MontréalPHOTO : Radio-Canada
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 16 mai 2017

Au moment où Montréal célèbre son 375e anniversaire, l'historien Daniel Turcotte tient à souligner, pour le segment « La vie cachée de Montréal », l'apport de Jérôme Le Royer de La Dauversière et de Jean-Jacques Olier dans la fondation de la ville, en 1642. Normalement attribué à Paul de Chomedey de Maisonneuve et à Jeanne Mance, l'acte fondateur s'est décidé quelques années avant et l'idée appartient un peu à Jérôme Le Royer de La Dauversière, un percepteur d'impôts, et au prêtre Jean-Jacques Olier, dit Daniel Turcotte.

« Ils sont trois dans la fondation de Montréal; on peut même dire qu’ils sont quatre! »

— Une citation de  Daniel Turcotte

Daniel Turcotte raconte comment Jean-Jacques Olier et Jérôme Le Royer de La Dauversière, illuminés par des apparitions divines, se sont acoquinés pour planifier la fondation de la ville.

À consulter aussi sur Première PLUS : Montréal fête son 375e

Soutenu par Jean-Jacques Olier, Jérôme Le Royer de La Dauversière a fait l’acquisition de l’île de Montréal en 1640. Plutôt âgés à cette époque, les deux hommes ont alors entrepris de trouver une personne qui pouvait mener à terme leur projet. Cette personne, ce sera Paul de Chomedey de Maisonneuve.

Jean-Jacques Olier et Jérôme Le Royer de La Dauversière iront le voir à sa résidence de Paris pour tenter de le convaincre d’entreprendre un voyage à Montréal, ce qu’il acceptera.

Références :
Une histoire de Montréal (Nouvelle fenêtre), Paul-André Linteau, Les Éditions du Boréal, 2017
L’émergence de Montréal dans le système urbain nord-américain (Nouvelle fenêtre), Luc-Normand Tellier, Les éditions du Septentrion, 2017
Histoire du Mile-End (Nouvelle fenêtre), Yves Desjardins, Les éditions du Septentrion, 2017
Portraits de Montréal (Nouvelle fenêtre), Thibault Carron et Mikaël Theimer, Guy Saint-Jean Éditeur, 2017
300 raisons d’aimer Montréal (Nouvelle fenêtre), Claire Bouchard, Les Éditions de l’Homme, 2017
Les Montréalais : portraits d’une histoire (Nouvelle fenêtre), Jean-François Nadeau, Les Éditions de l’Homme, 2016
Un orignal à Montréal (Nouvelle fenêtre), Anne Delisle Falaniko, Les Éditions Première Chance, 2017
ABC MTL (Nouvelle fenêtre), Jeanne Pinchaud et Bruno Ricca, Les 400 coups, 2017
Montréal en évolution : quatre siècles d’architecture et d’aménagement (Nouvelle fenêtre), Jean-Claude Marsan, Presses de l'Université du Québec, 2016