•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 12 nov. 2020 : Deni Ellis Béchard et Sarah Berthiaume

Dans l'imaginaire de Sarah Berthiaume : Médée et la fécondation in vitro

Dans l'imaginaire de Sarah Berthiaume : Médée et la fécondation in vitro

Publié le 12 novembre 2020
Elle sourit à la caméra.
L'autrice Sarah BerthiaumePHOTO : Hugo B. Lefort

Cette saison, la dramaturge et comédienne Sarah Berthiaume se glisse dans la tête de personnages fictifs pour livrer de courtes fictions. Après avoir personnifié la biblique Ève et l'antique Dionysos, elle incarne cette semaine Médée, une magicienne de la mythologie grecque, qui aboutit dans une clinique de fertilité.

Un extrait de son monologue : 

J’ai vécu toutes ces aventures
Ces quêtes
Ces péripéties
Pour aboutir ici

Sur la banquette en velours mauve
D’une salle d’attente sphérique
Au plus lette du boulevard Décarie

Je suis Médée
Et j’attends chez OVO
Pour commencer un cycle de fécondation in vitro

D’ordinaire, ma magie m’obtient ce que je veux
Je connais les potions, les poisons, le tarot
Je sais parler aux morts et commander aux eaux
Mais depuis le mariage, mon ventre est resté vide
Pourquoi?
Pourquoi, crisse?
Est-ce la faute des dieux?
De l’âge?
Des pesticides?

Spermogramme pour Jason
Pour moi, hystérosalpingographie
Les résultats sont bons
Le mystère s’épaissit