•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 26 oct. 2020 : Mickaël Bergeron et le roman Saturne

Le club de lecture avec Émilie Dubreuil, Geneviève Guérard et Mario Girard

Saturne, de Sarah Chiche : un roman acclamé par le club de lecture

Publié le 26 octobre 2020
La couverture d'un roman, avec la photographie d'une femme qui est de profil.
Le roman « Saturne », de Sarah Chiche PHOTO : Seuil

« Elle réfléchit sur l'individu, qui est, selon elle, la somme des névroses des générations qui l'ont précédé. C'est une analyse extrêmement puissante, écrite de manière enivrante », dit Émilie Dubreuil, qui fait référence à Sarah Chiche et à son nouveau roman autobiographique, Saturne. Mario Girard et Geneviève Guérard partagent l'engouement pour cette lecture qualifiée de « magnifique et de bouleversante » qui gravite autour des thèmes de la mort, du deuil et des histoires d'amour.

À lire : Saturne, Sarah Chiche, Seuil, 14 octobre 2020

Résumé de l'éditeur : Automne 1977 : Harry, trente-quatre ans, meurt dans des circonstances tragiques, laissant derrière lui sa fille de quinze mois. Avril 2019 : celle-ci rencontre une femme qui a connu Harry enfant, pendant la guerre d’Algérie.

Se déploie alors le roman de ce père amoureux des étoiles, issu d’une grande lignée de médecins. Exilés d’Algérie au moment de l’indépendance, ils rebâtissent un empire médical en France. Mais les prémices du désastre se nichent au cœur même de la gloire.

Harry croise la route d’une femme à la beauté incendiaire. Leur passion fera voler en éclats les reliques d’un royaume où l’argent coule à flots. À l’autre bout de cette légende noire, la personne qui a écrit ce livre raconte avec férocité et drôlerie une enfance hantée par le deuil, et dévoile comment, à l’image de son père, elle faillit être engloutie à son tour.