•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 26 août 2020 : club polar et romans canadiens

Quels écrivains canadiens liront nous encore dans 100 ans? Discussion

Quels romans canadiens lirons-nous encore dans 100 ans?

Publié le 26 août 2020
L'écrivaine est assise, croise les mains en regardant sur la droite.
Margaret Atwood le 21 août 2019 à TorontoPHOTO : The Associated Press / Arthur Mola

Depuis 2014 se construit à Oslo, en Norvège, une bibliothèque du futur dans laquelle on souhaite archiver 100 manuscrits inédits qui seront conservés pendant un siècle pour être ensuite édités et publiés. Inspirée par cette initiative de l'artiste Katie Paterson, notre équipe a demandé à Samuel Archibald, à Claudia Larochelle et à Karine Rosso quels seraient les autrices et les auteurs canadiens que l'on devrait encore lire dans 100 ans.

Leurs choix :

Claudia Larochelle choisit Marguerite Andersen (La chambre noire du bonheur) et Margaret Atwood (La servante écarlate).

Samuel Archibald opte pour Alice Munro (La danse des ombres) et Anne Hébert (Kamouraska).

Karine Rosso jette son dévolu sur Nelly Arcand (Putain) et Natasha Kanapé Fontaine (Nanimissuat : Île-tonnerre).