•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Naïm Kattan.Entretiens : Entrevue avec Naïm et Emmanuel Kattan

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Audio fil du lundi 20 février 2017

Naïm Kattan.Entretiens : Entrevue avec Naïm et Emmanuel Kattan

Naïm Kattan. Entretiens : de la richesse du dialogue et des identités multiples

La couverture de l'ouvrage d'Emmanuel Kattan, Naïm Kattan. Entretiens
La couverture de l'ouvrage d'Emmanuel Kattan, Naïm Kattan. EntretiensPHOTO : Les Éditions du Boréal
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 20 février 2017

« Une chose m'a éclairé à travers tous ces entretiens. [...] La diversité, ce n'est pas simplement dans la société : elle est en nous. On a tous différentes couches d'identités, différentes origines et quand on creuse un petit peu, on se rend compte qu'on a des origines diverses, des identités diverses qui s'abritent à l'intérieur de notre existence. » Dans Naïm Kattan : entretiens, le journaliste Emmanuel Kattan raconte le parcours exceptionnel de son père, juif d'Irak né à Bagdad il y a 88 ans et qui s'est installé au Québec en 1954.

Dès son arrivée au Canada, Naïm Kattan a compris qu’être étranger pouvait être un avantage, surtout dans un pays où se creusait le clivage culturel entre francophones et anglophones.

« L’une des choses intéressantes dans le parcours de mon père […], c’est qu’il était un interlocuteur privilégié pour faire le pont, la passerelle, entre Canadiens français et Canadien anglais », dit Emmanuel Kattan.

Naim Kattan : entretiens montre que le contact et les échanges entre les représentants d’une communauté, qu'ils soient d'ici ou d'ailleurs, ne peuvent qu’enrichir mutuellement ses membres.

Au cours de sa carrière, Naïm Kattan a publié une cinquantaine d’ouvrages, en plus d’avoir été professeur à l’Université du Québec à Montréal et directeur du service des lettres au Conseil des arts du Canada. Il a aussi été collaborateur au Le Devoir. Naïm Kattan a également entretenu de forts liens d’amitié avec André Laurendeau, Jean Éthier-Blais, Jean-Guy Pilon, Nicole Brossard, Gaston Miron, Jacques Godbout et Jacques Allard.

Référence :
Naïm Kattan  (Nouvelle fenêtre): entretiens (Nouvelle fenêtre), Emmanuel Kattan, Les Éditions du Boréal, 2017