•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Mission impossible : Guerre et paix de Léon Tolstoï, livres II et III

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 27 févr. 2020 : Rachida Azdouz et Mission impossible

Mission impossible : Guerre et paix de Léon Tolstoï, livres II et III

Mission impossible : Guerre et paix, de Léon Tolstoï, livres II et III

Une peinture qui montre une scène de guerre.
La peinture « La bataille d'Austerlitz »PHOTO : François Gerard
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 27 février 2020

Nos collaboratrices et notre collaborateur sont tellement investis dans leur lecture de Guerre et paix que Ludmila Proujanskaïa les a rebaptisés avec des noms russes. Anaïs Favron devient Anaïssa Petrovna Favronova, Lynda Dion répond désormais au nom de Lynda Edouardovna Dionskaïa, et Patrice Michaud renaît sous le nom de Patrice Reynoldovitch Michkine.

Nos collaboratrices et notre collaborateur sont censés avoir terminé la lecture du troisième livre de Guerre et paix, une brique qui compte au total 1572 pages. Dans ce récit qui mêle fiction et faits historiques, Napoléon mène la guerre aux Russes, mais ce sont les intrigues de palais et la course au pouvoir dans le livre III qui tient en haleine notre lecteur et nos lectrices.

Nous avons joint au téléphone une autre passionnée de Tolstoï, Antonine Maillet, qui se souvient de cette lecture qui a marqué sa jeune vingtaine :

« C’était de la littérature à l’état pur.[…] Tolstoï a été un des grands génies du roman des temps modernes. Il a créé la notion du roman, à la fois historique, psychologique et littéraire. »

— Une citation de  Antonine Maillet