•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Discussion autour de l'oeuvre d'Yvon Deschamps

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 11 déc. 2019 : Yvon Deschamps, The Clash et Kink

Discussion autour de l'oeuvre d'Yvon Deschamps

Liberté d'expression : discussion autour de l'œuvre d'Yvon Deschamps

Yvon Deschamps en 1969
Yvon Deschamps en 1969PHOTO : Radio-Canada / Radio-Canada/André Le Coz
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 11 décembre 2019

Pourquoi l'œuvre d'Yvon Deschamps, parfois excessivement corrosive, est-elle souvent citée comme exemple lorsque l'on parle de liberté d'expression? L'humoriste jouit-il d'une immunité symbolique? Est-ce une question de contexte historique? Marc Laurendeau, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques et Lucie Joubert analysent ses monologues les plus marquants pour y répondre.

« Deschamps fait confiance à l’intelligence de ses spectateurs, il fait confiance à leur discernement. […] Sa démarche est très claire, il a toujours voulu défendre les défavorisés et les plus faibles. »

— Une citation de  Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques

Les monologues les plus marquants d'Yvon Deschamps :

1. Les unions, qu’ossa donne? :

2. L'histoire du Canada :

3. La libération de la femme :

4. Les baby-boomers sur Apple Music  (Nouvelle fenêtre)

5. Cable tv

6. La violence / Je l'aime, ah oui je l'aime