•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Audio fil du mardi 29 janvier 2019

Qu'est-ce qui ne se dit pas en espagnol ?

Les secrets de l’espagnol, avec Guillermo Aureano

Publié le 29 janvier 2019
Raul Castro, l'actuel président de Cuba, est accompagné par Che Guevara.
Raul Castro a appris le français avec Che Guevara.PHOTO : Radio-Canada

Guillermo Aureano nous explique que che est un mot-béquille qu'utilisent la plupart des Argentins. C'est d'ailleurs ce qui explique le surnom d'Ernesto Guevara, dit « le Che ». Le chargé de cours au Département de science politique vient nous parler des secrets de la langue de Cervantes, de ce qui fait son unicité et sa beauté.

Le saviez-vous?
L'espagnol est désormais la langue maternelle de 480 millions de personnes. Elle se hisse au troisième rang mondial pour le nombre de locuteurs, derrière le mandarin et l'anglais.

Deux livres traduits de façon magistrale, selon Guillermo Aureano :

1 - Du français vers l’espagnol :
Julio Cortázar a traduit Les mémoires d’Hadrien, de Marguerite Yourcenar, de « manière admirable ».

2 - De l’espagnol vers le français :
La traduction des Trois contes de Borges par Roger Caillois est également à souligner. On lui doit notamment la traduction de El Hacedor, devenu en français L’auteur et autres textes.