•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!

Rattrapage du 14 mars 2022 : Manuel de la vie sauvage, et Les ombres blanches

Résumé

Vanessa Destiné et Helen Faradji font la critique de Manuel de la vie sauvage, une adaptation télé du roman de Jean-Philippe Baril Guérard; Après Les villes de papiers, lauréat du prix Renaudot en 2020, Dominique Fortier convoque à nouveau la mémoire d'Emily Dickinson, dans Les ombres blanches.

  • 13 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Marie-Louise Arsenault

  • 13 heures 9 minutes

    L'actualité vue par les livres avec Hélène Jouan : Peine de mort

  • 13 heures 27 minutes

    L'actualité culturelle à Vancouver avec Marie Villeneuve

  • 13 heures 45 minutes

    On a vu la série Manuel de la vie sauvage

    Deux hommes de côté se font face autour d'une table, dans un studio d'informatique.

    On a vu Manuel de la vie sauvage, série « au texte redoutable »

    Manuel de la vie sauvage, de Jean-Philippe Baril Guérard, n'a pas fini de nous étonner. Accueilli chaleureusement par la critique littéraire en 2018, le roman connaît le même succès sur les planches du Théâtre Jean-Duceppe. Bientôt, cette histoire rocambolesque d'un millénarial ambitieux qui invente une application pour dialoguer avec les morts débarquera à la télé sous la forme d'une série. Vanessa Destiné et Helen Faradji en font la critique.
  • 14 heures 6 minutes

    Sommaire de la deuxième partie de l’émission avec Marie-Louise Arsenault

  • 14 heures 9 minutes

    Le mot à définir avec Sébastien Doane : Apocalypse

  • 14 heures 21 minutes

    Entrevue avec l'écrivaine Dominique Fortier : Les ombres blanches

    Dominique regarde l'objectif.

    Les ombres blanches et l'héritage d'Emily Dickinson, avec Dominique Fortier

    « Écrire, c'est accepter la mort, c'est essayer de la transcender. » Après Les villes de papiers, lauréat du prix Renaudot en 2020, Dominique Fortier convoque à nouveau la mémoire d'Emily Dickinson, dans Les ombres blanches. L'écrivaine et traductrice qui a imaginé ce qu'a pu être la vie de cette poète américaine écrit cette fois-ci sur le vide qu'elle a laissé derrière elle.
  • 14 heures 38 minutes

    Qu'écoutent les Allemands ?

  • 14 heures 42 minutes

    Le club de lecture : Dans la mer vivante des rêves éveillés