•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!

Rattrapage du 27 mai 2020 : Serge Bouchard et les mots à bannir

Résumé

Des termes comme « anges gardiens », « distanciation sociale » et « relance culturelle » sont à bannir en 2020, selon l'historienne Yolande Cohen, le journaliste Brendan Kelly et le critique d'art Nicolas Mavrikakis; Serge Bouchard se prononce sur l'état du monde avec son regard d'anthropologue et de philosophe.

  • 13 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Marie-Louise Arsenault

  • 13 heures 8 minutes

    Ça nous intéresse avec Claudia Larochelle

  • 13 heures 22 minutes

    Mani Soleymanlou et Jean-Christophe Leblanc : Prologue

  • 13 heures 38 minutes

    Yolande Cohen, Brendan Kelly et Nicolas Mavrikakis : Les mots à bannir

    Un travailleur met des déchets dans le camion à ordures

    Les mots à bannir dans le contexte de la pandémie

    Des termes comme « anges gardiens », « distanciation sociale » et « relance culturelle » sont à bannir en 2020, selon l'historienne Yolande Cohen, le journaliste Brendan Kelly et le critique d'art Nicolas Mavrikakis. On poursuit cette tradition qui consiste à mettre des expressions à l'index parce qu'on les trouve soit trop galvaudées, trop désuètes ou qu'elles font grincer des dents.
  • 14 heures

    Bulletin régional CJBC

  • 14 heures 6 minutes

    Sommaire de la deuxième partie de l’émission avec Marie-Louise Arsenault

  • 14 heures 7 minutes

    Serge Bouchard : Son regard d'anthropologue sur la culture et l'actualité

    Serge Bouchard au micro de Patrick Masbourian.

    L'anthropologue et « moine » Serge Bouchard commente l'actualité

    « Je préfère la naïveté de la jeunesse à l'amertume d'un économiste rabougri. » Serge Bouchard se prononce sur l'état du monde avec son regard d'anthropologue et de philosophe. À 72 ans, il vit bien le confinement, lui qui a toujours voulu vivre dans un monastère. Dans ses réflexions, l'intellectuel s'étonne de la docilité du peuple, fustige les ultras riches qui continuent de s'enrichir et rappelle son amour pour la nature.
  • 14 heures 34 minutes

    Francis Ducharme :  Répertoire historique, inédit d'Evelyne de la Chenelière

  • 14 heures 44 minutes

    Keven Lambert : La Créativité de la crise d'Evelyne Grossman